La technicienne Isabelle et Cindy
Conseils
  • Accueil
  • Conseils
  • Les tiques sont présentes dans la région de Trois-Rivières et peuvent transmettre la maladie de Lyme à votre chien !

Retour à la liste
Les tiques sont présentes dans la région de Trois-Rivières et peuvent transmettre la maladie de Lyme à votre chien !

Les tiques et la maladie de Lyme représentent une problématique grandissante pour les chiens mais aussi pour les chats !

Avec l’arrivée du printemps, les sorties avec vos chiens et de vos chats se multiplient pour profiter du beau temps et faire des activités. Cependant, cette belle saison peut s’avérer préoccupante vu la menace des tiques qui sont des parasites de plus en plus présents dans la région et au Québec dès que le mercure monte au-dessus de 4-6 Celsius.
Celles-ci se trouvent dans les herbes hautes, les terrain vagues, les forêts et les boisés et elles s’accrochent facilement à votre compagnon lors de son passage. Elles peuvent aussi se retrouver au sol parmi les feuilles mortes et les milieux en décomposition végétale.
Ces tiques présentent un risque car elles sont porteuses de maintes bactéries responsables de maladies graves comme la maladie de Lyme.

Comment les tiques transmettent-elles la maladie de Lyme ?

Stades développement  tique du chevreuil Maladie de Lyme

 

Les tiques sont des parasites qui appartiennent à la famille des arachnidés. Elles ont la capacité de s’agripper au pelage de votre compagnon et de s’y fixer lors des randonnées dans les zones à risque. Pour se nourrir, elles pompent son sang et peuvent rester sur lui de 7 à 14 jours. Durant cette période, les tiques peuvent transmettre à votre petit trésor des bactéries pathogènes dont la bactérie appelée Borrelia Burgdorferi responsable de la maladie de Lyme.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme ?

Lorsqu’une tique transmet la maladie de Lyme à votre petit trésor, des signes visibles et invisibles peuvent être présents :
- Des démangeaisons légères, une plaque rouge ou une éruption locale
- De la fièvre au début de la maladie
- Une boiterie intermittente ou soudaine
- De l’anorexie ou de la léthargie
- Un manque d’appétit
- Une ou plusieurs articulations inflammées qui occasionnent de la boiterie.

Comment reconnaître la maladie de Lyme lors d’une visite vétérinaire ?

Le dépistage de la maladie de Lyme, suite à sa transmission par la tique du chevreuil (ou tique à pattes noires), se fait par l’entremise d’une analyse sanguine du laboratoire d’analyse de l’hôpital vétérinaire Laviolette.
Si le test sanguin (snap test 4Dx plus) est positif, notre vétérinaire saura que votre compagnon est venu en contact avec la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Nous vérifierons dès lors si la maladie est présentement active ou si elle a déjà été guérie par le système immunitaire de votre chien.
D’autres tests peuvent être nécessaires pour évaluer le statut de votre chien tel qu’une prise de sang spécialisée et une urologie complète.
Ceci permettra de déterminer si un traitement spécifique adapté à l’état de santé de votre compagnon est nécessaire pour traiter ou non la maladie de Lyme. Environ 5% des chiens ayant été exposés à la maladie de Lyme aurons les anticorps spécifiques contre cette maladie.

Comment gérer et prévenir la venue des tiques sur mon chien et la transmission de maladie de Lyme au quotidien ?

La présence des tiques au Québec est de plus en plus grande, ce qui fait augmenter les risques d’infestation par la tique du chevreuil (ixodes scapularis) d’année en année. Nos observations démontrent qu'Il y a de plus de tiques capables de transmettre la maladie de Lyme à notre chien de compagnie à Trois-Rivières. Des traitements anti-tique tel que le Nexgard ou le Bravecto doivent être administrés du dégel au gelée soit d'avril à octobre/novembre.
La bactérie responsable de la maladie de Lyme provoque des symptômes variables sur les chiens mais ils sont encore plus importants chez les humains. En ce sens, la prévention multimodale demeure nécessaire pour une protection optimale de toute la famille !

Voici les conseils pratiques du personnel de l’hôpital vétérinaire Laviolette de Trois-Rivières :
- Inspectez régulièrement le pelage de votre chien, surtout après une sortie dans des zones à risques. N’oubliez pas de le faire pour vous-même aussi !

- Évitez de promener votre chien dans les zones à risque dans lesquelles il y a une forte présence de tiques: boisée, forêt, terrain vague, camping, etc.

- Traitez votre chien et votre chat avec un traitement hautement efficace d'avril à octobre-novembre de chaque année.

- Dès la découverte d’une tique, veuillez la retirer à l’aide d’un petit pied de biche spécial disponible à notre hôpital ou appelez-nous pour obtenir de l’aide. Nous vous recommandons de nous apporter la tique extraite pour la faire analyser au laboratoire et connaitre son statut pour la maladie de Lyme.

- Envisagez la vaccination annuelle contre la maladie de Lyme selon les recommandations du vétérinaire.

- Utilisez des médicaments vétérinaires anti-tiques sécuritaires (Nexgard/Bravecto) et non des insecticides (Advantix) pour tuer les tiques rapidement et contrôler l’infestation de votre chien et de votre terrain.
- Faites un toilettage rigoureux et quotidien à votre petit trésor en inspectant sa peau et son pelage après ses sorties à l'extérieur.

 

Photo extraction d'une tique